Nouvelle version de Google Images : vers une baisse du trafic référent ?

Le référencement via Google a été grandement modifié durant ces dernières années. Différentes mises à jour ont forcé les référenceurs et les personnes impliquées dans le marketing web à revoir leur façon de travailler sur les sites. Depuis ce lundi 7 février, un nouveau changement est apparu : lorsque vous effectuez une recherche sur Google Images, que vous sélectionnez une image, celle-ci s’affiche mais la page du site sur lequel elle figure n’est plus chargée. Cette fonctionnalité était initialement sortie en 2013 sur google.com. La nouveauté ? Elle est maintenant accessible pour tous même à partir de la version française du célèbre moteur de recherche. Si cela ne modifie pas le comportement du visiteur lambda, cela signifie en revanche un changement plus important dans la manière de concevoir et de travailler sur les stratégies de visibilité en ligne, ainsi que sur le référencement.

Quels changements ?

Aujourd’hui, pour accéder au site internet qui contient la photo, il faut insister : d’abord, sélectionner la photo désirée, puis cliquer une seconde fois pour sélectionner le bouton « Consulter la page ». Pendant tout ce temps, le fond de la photo est noir, sans aucun indice sur le contexte de celle-ci. Si, auparavant, il était assez aisé pour les éditeurs de profiter d’un trafic référent provenant de ces photos, aujourd’hui tout semble différent : on imagine qu’il y aura moins d’entrées via ce système, et que les internautes vont se contenter de regarder ou enregistrer la photo sans pour autant visiter le site.

Nouvelle version de Google Images avec une recherche sur tube2com

La nouvelle interface de Google Images

Quelles conséquences sur le trafic ?

De nombreux sites vont être affectés par cette nouveauté. On peut penser, en premier lieu, aux sites de commerce qui contiennent un large catalogue de photos et qui basaient justement une part de leur trafic sur les photos de leurs produits. Sur ce point, il faudra donc compter sur la curiosité des utilisateurs, et sur leur volonté de réaliser un achat. Les sites construits autour de catalogues de photos vont également être touchés : les blogs de photographes, les banques photos, etc. vont certainement ressentir une chute importante de leur trafic.

Baisse de trafic en provenance de Google Images depuis la mise à jour 2017 - Tube2Com

Baisse de trafic en provenance de Google Images depuis la mise à jour du 7 février 2017

À titre d’exemple, l’un de nos clients a vu son trafic referal Google Images baisser de 97,04% depuis la mise à jour (voir image ci-dessus). Cependant, son trafic organique a augmenté. Nous pouvons donc conclure que les visites en provenance du service d’images de Google passeront désormais en organique (SEO). Il est encore, malgré tout, difficile d’estimer la perte réelle de trafic et il n’est pas improbable que ce client perde quelques visites.

Vers une meilleure qualification du trafic ?

Néanmoins, il faut tout de même relativiser le propos. Certes, c’est un élément qui disparaît et qui ne sera plus pris en compte lors d’une stratégie de référencement. Mais, finalement, on constate aussi que la part de trafic provenant de Google Images était déjà faible, voire même quasi nulle. En tous les cas, il s’agissait d’un trafic de faible qualité qui n’intéressait pas forcément les éditeurs. Il est avéré que peu de gens cliquaient sur le contexte derrière l’image ; ou bien s’ils le faisaient, ils accentuaient le taux de rebond et n’apportaient aucune valeur au site en question. Il faudrait donc voir les choses autrement : cela ne change en rien la manière dont fonctionne le référencement, mais ce remaniement permettrait plutôt d’optimiser l’utilisation de Google Images en n’affichant plus des éléments qui étaient considérés comme secondaires.

Parler d’optimisation n’est-il pas, dans ce cas, un moyen de se rassurer ? Il faudra maintenant voir quels seront les futurs changements apportés par Google à sa plateforme et voir, en attendant, les véritables effets de cette nouvelle interface sur le trafic et les habitudes de navigation.

Vous souhaitez développer votre visibilité sur Internet ? Contactez-nous !

per-page-ath-content:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En savoir +

Agence webmarketing

Profitez de l'expertise Tube2Com pour améliorer votre visibilité et vos performances sur internet.

Notre agence de Vannes répond à vos demandes de référencement à Lorient et sur le territoire nationale.

Rendez nous visite

Tube2Com

6 rue Marcellin Berthelot

56000 Vannes

Contactez nous

02 30 96 60 05

Voir le plan

Mentions légales

RCS : Vannes B 520 911 561

N° TVA intracom : FR93520911561

Centre de formation déclaré sous le numéro 53 56 08754 56

Consulter les mentions

TwitterFacebookPinterestGoogle+